jeudi 14 janvier 2010

Quelques leçons de l'affaire Chatel

(Source image :H16)

Alors que la bulle est en train de retomber sur les blogs et dans les médias, j'essaye de ne pas me laisser griser par le plaisir du petit buzz que Wikibéral a déclenché et de tirer quelques leçons de l'affaire du copier-coller d'une des plumes de Luc Chatel au ministère de l'éducation nationale.

Malgré la conviction qui domine dans la blogosphère d'être innovants et différents du "politiquement correct", le conformisme est roi. Rien ne marche mieux que de flatter les idées fixes de la blogosphère ou des médias. Citons celles qui ont fait le (petit) succès de ce buzz :
* l'éternelle question des licences libres, constamment violées et incomprises, ou d'Hadopi. Voir Korben, qui écrit : "On ne change pas un parti politique et un gouvernement de vainqueurs qui se torche avec les droits d’auteurs et les licences et qui vient donner des leçons de morales à la France entière avec Hadopi"
* l'antisarkosysme latent qui pousse à clouer au pilori tout ce qui est associé à l'Elysée ou au gouvernement (bien souvent à raison...).
* un antilibéralisme récurrent, qui pousse aux analyses les plus hilarantes : "Plus grave que le plagiat (ce qui semble une marque de fabrique UMP), cette affaire montre où le ministre va trouver ses informations (et sans doute ses idées) : sur les pires sites ultralibéraux dont l’unique obsession est d’en finir avec les services publics." Précisons que, n'en déplaise au courageux anti-grand-méchant-libéral cité ci-dessus, Luc Chatel critiquait le chèque éducation dans sa réponse, que personne semble n'avoir lu.
* pour les médias, Rue89 par exemple, le marronnier du copier-coller de l'étudiant (ou de son ministre ici) pour faire son devoir sur Wikipédia...

Flattez ces multiples tendances, souvent réunies, avec un message adapté à chacune, remuez bien et observez un joli buzz! Et pour l'amener à ébullition, ne pas oublier de mâcher le travail, en faisant le boulot du journaliste/blogueur. A part sur l'article de Rue89 et, de façon surprenante, dans la dépêche de l'AFP, l'essentiel est copier-coller de mes articles ou mails.. Un comble pour un article sur le plagiat!

Rajoutons enfin que la division entre Internet et papier ne disparait pas. Malgré les certitudes de nombre de pontes du net, l'influence du premier est bien faible. Le site de l'Assemblée nationale continue à afficher un texte plagié, sans correctif pour respecter la licence du texte... Je devrais essayer de le faire corriger tiens. Affaire à suivre.

Au final, un super coup de pub, dans lequel je ne suis pour presque rien, et qui aura fait parler Le Figaro, l'AFP, France Info ou France Inter de Wikibéral. Aucune recherche du scoop à l'origine. C'est Criticus qu'il faut remercier, pour m'avoir fait découvrir sur son blog sur le chèque éducation la réponse de Luc Chatel. Je lui tire donc mon chapeau. Merci aussi à H16 pour ses conseils judicieux et son image qui illustre l'article.

6 commentaires:

h16 a dit…

"que personne semble n'avoir lui."
lu
;)

Criticus a dit…

En effet, il ne semble pas qu'ait été noté le fait que Luc Chatel a fait dire à l'article de Wikibéral... l'exact contraire de ce qu'il dit.

Copeau a dit…

Et pour ma part, j'en profite à la fois pour tirer un grand coup de chapeau, et aussi tout simplement pour remercier vivement, tant Criticus, h16, que toi, Lexington.

Criticus a dit…

Et merci à SOS Éducation aussi !

Bon, c'est moi qui ai publié la réponse de Luc Chatel à Christian Vanneste, mais c'est le délégué général adjoint et porte-parole de SOS Éducation qui me l'a communiquée.

Thatcherlib a dit…

Exactement, on ne peut que se réjouir que le ministre lise Wikibéral, les idées libérales se diffusent donc heureusement ! Finissons-en avec le paternalisme étatique !
By the way, I'm Irish and I'm afraid that my country is going socialist...please help me Lexington God of Liberals => marco16003@hotmail.fr
I miss Maggie Thatcher, she was a fucking great liberal politician !

Nick de Cusa a dit…

Thatcherlib, d'après The Economist, l'Irlande a baissé les salaires des fonctionnaires de 7% en 2009. Est-ce exact? Si oui, il y a beaucoup de pays beaucoup plus socialistes dans l'UE. Je sais, ça n'est pas une consolation.

@Lexington, Criticus, H16 : hats off.